Accueil » Culture » Arts » Les chefferies de l'ouest Cameroun en escale au musée du quai Branly

Les chefferies de l'ouest Cameroun en escale au musée du quai Branly


Sur la route des chefferies du Cameroun
Sur la route des chefferies du Cameroun

Le musée du Quai Branly – Jacques Chirac consacre actuellement et jusqu'au 17 juillet prochain, une exposition exceptionnelle à l'art des communautés établies sur les plateaux des grassfields à l'ouest du Cameroun, intitulée : sur la route des chefferies, du visible à l'invisible.
Du 5 avril au 17 juillet 2022.

Dédiée à l'art des chefferies, l'exposition aborde dans une perspective inédite, la culture des communautés de l'ouest Cameroun ainsi que la préservation de ce patrimoine unique, historique et vivant.
Cette exposition ne cherche pas à aligner des chefs d’œuvres mais, à expliquer comment s’exerce aujourd’hui les pouvoirs temporels et spirituels dans le grassfields de l’ouest et du nord-ouest Cameroun. Elle a mobilisé au total près de 280 objets et œuvres d’arts, qui sont mis en scène au musée du Quai Branly Jacques Chirac, sur une surface de 2000 m2.
Il n’est pas inutile de préciser par ces temps où la question sur la restitution des biens culturels à leur pays d’origine fait débat qu’à l’issue de cette exposition, l’ensemble des œuvres retourneront dans les 24 royaumes prêteurs et y retrouveront leur rôle cultuel et culturel dans la vie quotidienne des communautés.
Des trésors nationaux exposés aux côtés d’œuvres contemporaines réalisées par des artistes camerounais, pour faire le lien entre la tradition et le présent.
Architecture monumentale, forge, création Perlées, sculpture sur bois, production textile, danses traditionnelles, constituent les pièces de cette exposition. Un patrimoine unique et historique, précieusement gardé depuis des siècles par les Rois qui sont des monarques traditionnels, des personnages quasi-divins et les principaux dépositaires, garants à la fois de la tradition et du lien entre le monde des ancêtres et celui des vivants.
A l’origine de cette démarche, il y a l’association Route des Chefferies, une association au service de l’aménagement culturel du territoire camerounais.
Elle a à son actif notamment la construction et l’aménagement du musée des civilisations de Dschang au Cameroun. Elle va se déployer à travers les quatre aires culturelles du Cameroun avec dans l’aire SAWA, le musée de l’Eau et la route de l’eau, dans le SAHEL, le musée des civilisations des peuples soudano-sahéliennes, et la route du Sahel, dans l’aire FANG BETI, le musée international de la forêt et la route des seigneurs de la forêt.
Saisissant l’opportunité de la saison culturelle camerounaise 2022 à Paris, l’architecte Sylvain Djache Nzefa, coordinateur général du programme « la route des chefferies », a conçu cette exposition qui est produite par le musée du Quai Branly-Jacques Chirac.
Il assure également le commissariat général de la saison culturelle du Cameroun 2022 à  Paris, ainsi que celui de l’exposition « Sur la routes des chefferies, du visible à  l’invisible ».
C’est une nouvelle sorte de collaboration entre organisations du nord et du sud.
C’est la première fois que le Quai Branly, premier musée des Arts extra-occidentaux accueille un commissaire africain et qu’il y a un engagement d’autant de parties pour la réalisation d’une exposition" nous a confié Sylvain Djache Nzefa au sujet de cette exposition.
La saison culturelle camerounaise à Paris qui s’est ouverte le 4 avril dernier par le vernissage de l’exposition "Sur la route des chefferies du visible à l’invisible" est marquée par QUATRE TEMPS FORTS.
Le premier temps fort, c’est cette exposition prévue du 5 avril au 17 juillet 2022 dans le plus grand espace d’exposition temporaire du musée du Quai Branly Jacques Chirac, la galerie Jardin.
Le second temps fort, c’est la parade royale des civilisations du Cameroun prévue pour le mois de juillet 2022.
Elle parcourra la ville de Paris en passant par la tour Eiffel, le musée du Quai Branly et terminera sa course au théâtre de la ville.
Des danseurs, des musiciens participeront à cette parade.
Le troisième temps fort c’est la nuit des chefferies.
De 18 heures à minuit, organisée au théâtre de la ville de Paris, qui réunira les chefs traditionnels de tout le Cameroun et le public désireux d’en apprendre davantage sur ce monde spécifique.
Enfin, le quatrième temps fort, ce sont les cartes blanches données à des artistes dans plusieurs lieux de la capitale autour des arts: (Blick Bassy, Imane Ayissi, Djaîli Amadou Amal, Osvalde Lewat) pour ne citer que ceux-là.

"Sur la route des chefferies du visible à l’invisible" une véritable plongée au cœur de la société Bamiléké, à voir absolument.

chefferie de l'ouest

@Philippe NGAMOU


Publication : 04-2022

Fil info

08-2022  : Le Bénin, un pays prometteur 08-2022  : L'historique voyage du Président Patrice Talon à Tallinn 07-2022  : L'organisateur et le leader de toutes les victoires de la révolution vietnamienne 05-2022  : L'Indonésie en immersion 04-2022  : Les chefferies de l'ouest Cameroun en escale au musée du quai Branly