Accueil » Actualites » Sciences » Le monde aérien, du Concorde à nos jours

Le monde aérien, du Concorde à nos jours


Le monde aérien
Le monde aérien

Pour l’année 2016, la croissance du trafic aérien en France a été de l’ordre de 3,1%, soit 154,6 millions de passagers commerciaux selon les chiffres de la DGAC*. Cependant à l’international, les plus fortes progressions de trafic concernent le Royaume-Uni (+6,6%) à 12,7 millions de passagers, et l’Espagne (+6,7%) à 13 millions de passagers.

En 2016, le prix moyen d’un vol entre Paris et New-York était de 535 euros contre 726 euros en 2014 et 617 euros en 2015. C’est une réponse des compagnies régulières qui ont dû repenser leurs tarifs face aux offres des compagnies low-cost.

Le sujet low-cost long courrier a constitué une part importante de l’actualité du transport aérien non seulement en France avec la création de Joon, la nouvelle compagnie d’Air France, mais aussi en Europe par le lancement de Level (IAG) et les projets de développements d’Eurowings et de Norwegian, ainsi que d’autres acteurs particulièrement intéressés par le marché français. Jean-Pierre Sauvage, président du BAR (Board of Airlines Représentatives) souligne qu'il est "difficile de dire quelle sera la pérennité de ce modèle mais nous assisterons à de rudes combats commerciaux dans ce secteur d’activité."

Les défis majeurs auxquels seront confrontés toutes les compagnies aériennes seront de repenser l’aérien avec le regard du client, car le passager est devenu un élément clé qui intègre l’évolution de la révolution numérique accompagnée par les startups. Ce qui combine tous les savoir-faire des propositions tarifaires sur la toile internet au service personnalisé de chaque passager.

Inventer, développer et mettre en œuvre toutes les technologies pour devenir une pratique et relever ce défi industriel.

A l’instar iconique que fût le Concorde, le plus bel avion de ligne jamais imaginé, en élaborant une co-production Franco-britanique qui pendant 27 ans sera exploitée et va franchir les continents en quelques heures, avec une vitesse de croisière Mach 2,02, volant à plus de 16.000 mètres d’altitude.

Ainsi le vol Paris Rio avec une escale à Dakar s’effectuait en sept heures vingt six minutes sur dix milles kilomètres. Cette aventure technologique aura entrainé des femmes et des hommes dans cette entreprise entre l’Angleterre et la France.

André Turcat en fût l’un d’eux, pilote « historique » d’essai du Concorde qu’il fait décoller de l’aéroport de Blagnac le 2 mars 1969.

Une nouvelle ère aéronautique prend alors forme, le monde découvrait avec émerveillement le plus vieux rêve de l’homme, la conquête de la troisième dimension à la portée de tous.

La culture de l’aviation entretient des liens entre les générations, en réunissant les attentes des passagers, nul doute que chaque acteur de ce développement industriel, économique, et technologique répondra aux quatre milliards de passagers prévus pour l’année 2017, ce chiffre pourrait doubler en quinze ans * ; aujourd’hui c’est un décollage par seconde, ouvrant le monde à la circulation des hommes, du fret, et des échanges interculturels, un défi de part et d’autre s’engage maintenant.


• (source : DGAC, Direction Générale de l’Aviation Civile)

• ( Selon IATA, International Air Transport Association)


Claude Gallex


Publication : 07-2018

Fil info

08-2022  : Le Bénin, un pays prometteur 08-2022  : L'historique voyage du Président Patrice Talon à Tallinn 07-2022  : L'organisateur et le leader de toutes les victoires de la révolution vietnamienne 05-2022  : L'Indonésie en immersion 04-2022  : Les chefferies de l'ouest Cameroun en escale au musée du quai Branly