Accueil » Portraits » Hô Chi Minh homme de paix et homme de culture éminent

Hô Chi Minh homme de paix et homme de culture éminent


Hô Chi Minh
Hô Chi Minh

Le 13 novembre 2017, au siège de l'Unesco à Paris, est organisée une mémorable et belle réception offerte par Mme Tran Thi Hoang Mai (ambassadrice et déléguée permanente du Vietnam auprès de l'Unesco), à l'occasion de la soirée culturelle exposition "Hô Chi Minh, homme de paix et homme de culture éminent", en présence de Mme Irina Bokova (Secrétaire Générale sortante de l'Unesco) et de nombreux invités.

Comme l'a souligné Mme Tran lors de son discours, "selon la Conférence générale, la célébration internationale des anniversaires d’éminentes personnalités du monde intellectuel et culturel, d’événements historiques importants, qui ont marqué le développement de l’humanité contribue à la réalisation des objectifs de l’Unesco...

La 24eme Conférence générale tenue en 1987, avait mis à l'honneur le président Hô Chi Minh dans la Résolution 18.65, en le qualifiant d'« éminent symbole de l’affirmation nationale, qui a consacré toute sa vie à la libération nationale du peuple vietnamien, en contribuant à la lutte commune des peuples pour la paix, l’indépendance nationale, la démocratie et le progrès social ».

Ainsi, la déléguée permanente du Vietnam auprès de l'Unesco, n'a pas manqué de rappeler les actions révolutionnaires menées par Hô Chi Minh "pour mener le peuple vietnamien de victoire en victoire et marquer ainsi des jalons glorieux dans l’histoire du Vietnam, donnant naissance à la République démocratique du Vietnam, Etat dont le peuple est maître pour la première fois dans l’histoire du pays "...

Hô Chi Minh, était un fervent défenseur de l’éducation pour tous et l’éducation tout au long de la vie. En 1945, dans son Appel pour la lutte contre l’analphabétisme, il déclarait « Pour renforcer l’indépendance nationale, pour renforcer et enrichir le pays, il faut que chacun de nous sache exactement quels sont ses droits et ses devoirs, qu’il possède des connaissances nouvelles pour pouvoir participer à l’édification nationale. Mais avant tout, il faut que chacun sache lire et écrire […].

Les illettrés feront des efforts pour s’instruire. Le mari apprendra à sa femme, l’aîné au cadet, les enfants aux parents, le maître de maison à ceux qui vivent sous son toit. Les riches installeront chez eux des classes pour les analphabètes. Quant aux femmes, elles doivent étudier avec d’autant plus d‘ardeur que d’innombrables entraves les ont empêchées jusqu’ici de s’instruire. L’heure est venue pour elles de rattraper les hommes et de se rendre dignes d’être des citoyennes à part entière ». Fin de citation. Cet appel, vieux de 72 ans mais l’esprit qui l’anime, et notamment l’importance accordée à l’éducation pour la paix et le développement durable, l’attention portée aux inégalités de condition et de genre, est universel et plus que jamais d’actualité.

*Hô Chi Minh croyait fermement aussi au pouvoir de la culture dans l'édification de la nation. Il était convaincu également que l’échange, le dialogue entre les cultures et la solidarité internationale étaient les meilleures armes  pour parvenir à la paix.

Ses œuvres, poèmes, essais, discours reflètent une profonde compréhension de l'histoire et de la civilisation humaine, et une conviction infaillible en la force fédératrice des cultures du monde, de chaque peuple et de chaque nation. Ses aspirations, ses convictions sont également celles poursuivies par l’Unesco qui milite pour le dialogue, le respect pour la culture de l’autre à travers la promotion de la diversité culturelle.

Enfin, un dernier mot sur l’homme, le poète qu’est Hô Chi Minh. Lors de son emprisonnement en 1942, Hô Chi Minh a composé plus de 130 poèmes rassemblés dans un recueil appelé « le Carnet de Prison ».

De poème en poème, Hô Chi Minh apparaît aux yeux des lecteurs sous plusieurs facettes : un poète inspiré par la nature, un révolutionnaire privé de liberté, un prisonnier qui souffre, un être compatissant envers les plus vulnérables…

En résume, les idéaux, les pensées de Ho Chi Minh pour la paix, le dialogue, la culture, l’éducation, l’égalité… n'ont jamais été aussi importants et pertinents qu'ils le sont aujourd'hui, surtout dans un contexte où le monde doit faire face à la montée grandissante de l’extrémisme violent, de la discrimination, de l'intolérance et de l’indifférence.

Ces idéaux et objectifs sont partagés dans le monde entier et en l’occurrence ici à l’Unesco.


Extrait du discours de Mme TRAN


Publication : 07-2018

Fil info

08-2022  : Le Bénin, un pays prometteur 08-2022  : L'historique voyage du Président Patrice Talon à Tallinn 07-2022  : L'organisateur et le leader de toutes les victoires de la révolution vietnamienne 05-2022  : L'Indonésie en immersion 04-2022  : Les chefferies de l'ouest Cameroun en escale au musée du quai Branly